01/05/2012

Un accouplement hors normes.

Ce n'est pas ce que vous pensez, mais bien de la combination d'un lecteur CEC TL3N modifié et d'un DAC de Van Medervoort, le DA466. A priori, si CEC utilise des courroie pour entrainer le plateau de lecture, c'est pour réduite les vibrations, comme surles lecteurs de LP, et sa trappe supérieure de  chargement est unique ou presque. Ce lecteur de10 Kg possède une sortie Superlink, qui utilise 4 RCA pour miniimiser les intercations, mais aussi des XLRE symétrique. Un connecteur Toslink opitque est aussiprésent. Son prix est relativement élevé, 3.300 euros, mais c'est une bète bien particulière. A noter que ce n'est que pour des CD, et que la liaison Superlink ne marche qu'avec les appareils de la mauque.Le DAC est moins cher  à3.000 euros mais c'est de peu. les entrées numériques comprennent: Un RCA Spdif jusque 192 KHz, 75 Ohms, un toslink Optique 24 bits jusque 100 KHz, Un Qlink/superLink en 16 bits 44,1 KHz ( cd) 2 USB 16 Bits 50 KHz. le suréchantillonage est sur 24 bits/ 192 KHz.Rapport Signal bruit de 120 dB et distortion de 0,002 entre 0,1 et 100.000 Hz.  Il faut noter aussi que le CEC est modifié pour s'accoder au DAC. Coté performances, il y à mieux, par exemple en dynamique mais alors les tarifs sont bien plus élevés.  Pour le reste c'est bon à l'écoute, mais on peut se demander qui sont les clients, et pourquoi faire toutes ces modifications, les lecteurs intégrés avec leur DAC intégré également sont plus facile à utiliser, et qualitativement, le Sony que j'utilise extrait toute la musique, et la dynamique est au rendez vous, et ce pour les CD et les sacd, pour un cout total d'environ 1.600 euros....

 

A vous de choisir Bonne écoute

08:36 Écrit par JKATH2 dans Musique | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.