27/07/2012

L'écho.

Si celà semble limité à un écho dans les montagnes, c'est auusi vrai dans une  habitation , mais seulement dans des cas précis. C'est surtout vrai si la pièce est vide, grande, et que les murs sont en dur, comme pierre ou cimentage ou encore plafonnage. L"echo n'éatant que le renvoi d'une partie de l'énergie sonore envoyée est beaucoup moins sensible dans des pièces meublées , sauf si la pièce possède des murs bien lisses et est grande. Mais c'est aussi le cas, parfois dans des concerts en plein air, ou ont à disposé des enceintes à différentes distance de la scène. Ce phénomène était dejà connu da l'antiquité, et les sonutions utilisées se retrouvent dans les amphithéatres de l'époque. La solution moderne, par exemple pour les grand concert en extérieur, ce sont les lignes à retard. C'est relativement simple à fabiquer , par exemple via des tampons circulaires, dont le nombre de pas dépent de la distance. Il faut aussi noter que les conditions atmosphériques peuvent changer, comme le vent, la pluie etc, et qui vont obliger les ingénieurs à adapter les réglages. Une approche autre, c'est d'utiliser des enceintes à directivité latérales et verticales faibles. c'est souvent via des array, emplilements de HP identiques , que l'on retrouve souvent dans des églises.  Se rappeler que le nombre de personnes est un facteur important, le corps humain étant un bon absorbant des sons.... Un défaut courant, c'est le manque de volume sonore aux extrémités du spectre, et en particulier dans le grave, difficile à maitrisé.  

Bonne écoute

08:34 Écrit par JKATH2 dans Musique | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.