30/07/2012

La qualité des CD.

En préparant mes CD pour le transfert vers le NAS, j'ai redécouvert certains empliés dans une boite. Des Cd de 1969, année intérrésante à plus d'un titre. Je suppose que vous en voyer un , mais après une écoute d'un de ces CD, j'ai reamarqué un petit défaut de qualité. Certes, c'est propre, bien polis, il y à de la dynamique, mais le filé des notes est coome un abonné absent, il n'est pas là... En clair, on à bien un son bien net, mais il manque quelque chose. Un zeste de réflexion, et c'est évident: Toutes les notes sont bien là, mais , sur une note soutenue, celà coupe court, la note passe, mais pas de suivi. En autre termes, il manque , sur une note soutenue, la décroissance de celle-ci qui doit être continue, tout en diminuant lentement. Le couplable, cest facile à comprendre: à cette époque, on enregistrais directement au format CD. Ca se fait encore, mais rarement, et surtout pour des médias qui n'aurons le chance de survivre que le temps d'un été.  J'ai repris un autre CD de la même époque pour m'assurer que ce n'était pas un hasard, puis un CD récent. Ouf, je ne suis pas sourd.  En effet, les CD récents sont enregistrés d'abord à une défintion beaucoup plus élevée, par exemple en DSD double vitesse dans le cas de mes amis de MA-Recording, mais de quasi la majorité, puis réduits au formats CD, mais en faisant une moyenne. Et dans ce cas, la musique est belle... Celà m'a aussi remis en mémoire les limitations des SACD, car si un passage est trop rapide, on est loin de la qualité d'un bon vieux LP. Celà m'a arrelé que j'en ai un certain nombre à convertir, mais je ne suis pas encore décider sur le format à utiliser. Ce sera le siget d'une autre note.

 

Bonne écoute

19:53 Écrit par JKATH2 dans Musique | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.