02/08/2012

Une icone américaine.

C'est pas récent, car celà à commencé dans les années 50.  L'amérique profitait de l'effort de guerre qui avait transforméle pays d'une nation agricole à un autre, industriel.  Et le marasme des années trentes était remplacé par une expension pour reconcstruire l'europe, via le plan marchal. Mais il y avait aussi lefait que les anglo-saxons avait copier les réalisations des entreprises Allemandes comme le magnétophone... Soit C'est une époque de prospérité à cette période, et aussi de futilités.  Parmis les artistes de l'époque, il faut noter Peggy Lee, un peu oublie aujourdhui, mais qui ne se rappelle pasla chanson du même titre, Celle des Beatles. Blonde décolorée, c'était à la mode. Rouge à lèvres, bas nylon, un archétype qui s'était étendu. Cette chanteuse à marqué son époque, au point que plus tard, les beatles  ont voulu lui dédier cette chanson, et c'était disponible en LP. Deacca qui devaiy avoiir des matrices mères à resorti en 2.004 une version de Verve, autre firme de musique bien connue, et en utilisant du 96 KHz, 24 bits comme master, réduit ensuite au format CD. L'original datant de 1953, c'est une bonne démonstration de la supériorité des LP...Certes, le genre à beaucoup vieilli, mais c'est plus un témoignage que Black Coffee, le titre du CD propose, et une image historique. Tout le monde se rappelle aussi de Marylin Monroe, aussi une blonde décolorée, elle qui était brune et avait joé dans des fims érotiques, puis changer de patronyme pour des raisons évide,tes dans un pays encore puritain... Bonne écoute

16:21 Écrit par JKATH2 dans Musique | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.