07/08/2012

La prise de son, un travail de spécialiste.I

Une bonne prise de son, c'est essentiel pour pouvoir en faire quelque chose ensuite.  Certains pense que c'est simple, mais c'est très compliqué, car il ne suffit pas d'avoir une paire de micros et un enregistreur.  Commencons par le matériel, et les micros. Les meilleurs, ce sont les DPA electrostatique. Ces micros ont une bande passante très large, et sont dérivés des cellules de mesure des vibrations. Pour tenir compte de la salle d'enregistrement, mais aussi des instruments et des musiciens, il faut d'abord choisir pour le cas d'espèce la directivité la mieux adaptées, et c'est pourquoi ils sont le plus souvant équipé de différents adaptateurs. Le signal qui en sort est à très faible niveau, donc une amplification est prévue, mais les meilleurs spécialistes, au lieu d'utiliser le secteur comme source d'énergie, utilisent des batteries de voitures, pour avoir la garantie de ne pas avoir le moindre signal parasite. Après ce choix, il faut disposer les musiciens et leurs instruments de manière idéale pour la prise de son. C'est fait simplement en changant les positions, et certains, comme Mark levinson, note les positions exactes, et fond des marques au sol... Celà peut prendre des heures avant de commencer réellement la prise. Travailler avec seulement deux micros est un plus d'un poinrt de vue musical, mais ce n'est pas toujours possible, il suffit de penser à un orchestre symphonique au complet.... Suivant les cas, on peut utiliser soit des micros de prises par musicien, mais comme il y à des différences temporelles dues à la disqtance variable de chaque musicien, il faut ensuite remettre tout en place, pour obtenir un efft naturel. Sur les grandes consoles, on peut parfois automatiser les réglages, dans un premier temps. mais ici encore une écoute dira si le résultat est acceptable. Hors du studio, c'est encore plus compliqué, car une église c'est un cas particulier, et variable. C'est donc pourquoi la phase de préparation peut être très longue. On peut, dans certains cas difficiles, utiliser des matériaux amorsissants placer à des points bien précis dans le batiment. Ici encore, c'est par essais et erreurs... A suivre

Bonne écoute

08:42 Écrit par JKATH2 dans Musique | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.