30/08/2012

La sonorisation de salle.

Un suget assez compliqué, car il y à différentes approche que l'on retrouvent par exemple dans des dancing, restaurant etc. Deux cas de figure: soit c'est fait par des pros, soit par de joyeux amateurs. Obtenir un résultat plausible n'est pas évident, et il suffit d'écouter les systèmes qui dans les gares donnent des infos au voyageurs: pas souvent facile de décodér le message, car il y à les échos entre HP... Les cinéma, en général utilisent du matériel adapté, et en particulier des ligne de retard ce qui permet de réduire les echos de façon importante. Mais quand il s'agit d'un orchestre qui doit jouer et que la salle est compartimentée, par exemple un restaurant, c'est beaucoup moins évident. J'ai testé sans le vouloir un cas de figure: un petit orchestre placer dans un coin, et des HP paqs directionnel pour un sous, en étant surle coté, on avait des échos avec plusieurs retard, les murs étant lisses comme un crâne chauve...Pour parfaire le tout, un niveau trop élevé, et avec comme conséquence des echos fantomes.. Une belle démonstration par l'absurde. Lemanque de rideaux ou de tentures sur les nombreuses fenètres, autre source d'écho . Il ne faut pas croire que en situation exterieure c'est toujours meilleur, car si on mets des HP à différentes distance sans ligne de retard, ce n'est pas très bon non plus. A l'inverse, une écoute dans un site ancien en plein air et en forme d'anphithéatre m'a donné pas mal de plaisir, et quelque soit la place, le message sonore était tout à fait cohérent. Merci pour les Grecs... Le métier d'ingénieur du son est loin d'être simple, et la complexité de leurs études est une bonne indication du savoir faire néccessaire pour un résultat optimal.  Dans la plupart des édlises, on utilise des Array verticaux qui sont directionnel, et si l'église est bien concue, les echos sont réduits. Par contre, celle faite par le Corbusier en France n'est pas terrible, la forme de l'église étant trop différente... Je me souvient aussi d'un groupe d'enfants dans unepetite chapelle dans le Périgord: le nombre d'enfants était bien trop important par rapport à la grandeur de la salle, et les oreilles saturait... Ces quelques constantations , vous les avez sans doute déjà rencontrés.....

Bonne écoute

09:54 Écrit par JKATH2 dans Musique | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.