08/09/2012

L'héritage.

Un nom bien choisii par Klisch pour la Klipshorn. C'est en 1946 qu'lle est sortie. Elle est reproduite de temps à autre, en série limitée, et une particularité, c'est une enceinte d'encoignure à pavillon.  Cette trois voie utilise un HP de grave de 38 cm, Un médium à compression de 2 pouce muni d'un pavillon, et une autre compression de 1 pouce pour l'aigu. La réponse est de 28 Hz jusque 20 KHz, à +/- 3 dB.Avec un rendement de 105 dB, pas de soucis cotés ampli. Classiquement 8 Ohms, Elle supporte 100 watts et 400 en crète.80 Kg, 80 cm, 1300 et 720, voilà pour les mensurations de la belle.  Et c'est lourd, mais pas trop : 80 Kg. Suivant la finition, c'est à 16.000 ou 21.000 euros la paire. Mise dans un coin, c'est impératif, il faut que la piècemesure au moins 40 mètres carré ou plus.Le pavillon de graveest replié, ce qui permet d'avoir une charge controlée, Lesmenbrane des compressions sont en tissu imprégné d'un vernis phénolique.L'alnico n'est plus là et ce sont des ferrites...Mais La sonorité est toujours là.   Enceinte pas trop facile à caser, elle à des contraintes qui rebutrons certains, mais les amateurs un peu plus agés , par nostalgie, se feront sans doute plaisir...  Parmis les gens qui en on acheté, il y à Michel Simon et bien d'autres, et on en retrouve de temps à autres dans des héritages...

 

Bonne écoute

09:27 Écrit par JKATH2 dans Musique | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.