19/09/2012

Des cousins.

Il est intéressant de comparer les HD-DVD et le Blue Ray. Coté laser, dans les deux cas, c'est un laser bleu à 405 nM qui est utilisé. Coté capacité, le DVD coucre 15 à 30 Go suivant les versions, simple ou double couche, le blue Ray quant à lui couvre 25 à 50 Go. En viédo, la résolution est lamême soit 1920 x 1080, et les formats lesmêmes aussi MPEG-2 etc. idem encore pour l'audio, PCM etc. la grosse différence, ce sont les producteurs, Toshiba pour le DVD, et Sony/Philips pour le blue-Ray. Pour le reste, c'est le nombre d'acteurs concerné, ou plus exactement associé à ces formats. et c'est là toute la différence.Le HD-DVD est facile à fabriquer, la struture physique étant proche du DVD standard, soit 2x 0,6 mm. Pour le blue rau, la couche optique est de 0,1 mm, et permet le multi-couvhes.Mais si c'est voisin , C'est plutot par le poids des associés que la différence se marque, et Toshiba est bien loin d'avoir le nombre d'associé que Sony/Philips... C'est une guerre commerciale, comme d'autres, car coté médias, les formats ont aussi été divisé par exemple entre les largeur de bandes magnétiques, ou celui des cassettes... Le musique sous forme de fichier ( dé-matérisée) est une solution, encore qu'il faut tenir compte du format , soit PCM ou DSD, le PCM ayant l'avantage d'un prix loins élevé, quand au DSD, il va mourir un de ces jours...  Pour le PCM, l'avantage du multi-bits est sans discussion, mais reste la fréquence d'échantillonage....L'histoire n'est qu'un éternel recommancemant....

 

Bonne écoute

09:02 Écrit par JKATH2 dans Musique | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.