30/09/2012

Auto-construction.

Passe temps, , c'est une solution,  mais le plaisir de faire soit-même  est bien là. Des kits, ont en trouve sur le marché, mais trop souvent, les composants sont de qualité variables. Parmis ceux qui sont plus sérieux, Selectronics en propose de bon, mais la gamme c'est réduite avec le départ de Monsieur Lejeune, le concepteur. Dommage, car ceux que j'ai fait était de bonne qualité, excepté les tantales gouttes, remplacé par des CTS Pro, et certaines résistances, dont la tolérance était un peu trop large à mon gout. Une autre alternative, ce sont les modules tout prêts. Par exemple ceux de DAC, firme Danoise qui propose par exemple un module stéréo pour réaliser soit-même un préampli. Possibilité de choisir le gain entre 0/6 et 1é dB, il faut faire le reste soi-même, c'est à dire les alimentations, et les connections ztc. Coté potentiomètre, c'est plutot chez Selectronic que j'ai trouvé un double potentiomètre motorisé et de belle facture, avec son circuit de commande, que j'ai amélirer du coté des composants. A ce propos, ne PAS utiliser de soudure classique, mais bien celles qui sont un alliage de plomb et d'argent, (4 %), que l'on trouve facilement. Attention, lefer à souder doit être réglable... Coté quincailerie, pour les XLR, Neutrik à de très bon produits En XLR, et Deltron pour les connecxions asymétriques. Pour le comutateur d'entrée, c'est chez Elma que j'ai trouvé un 2  fois 12 positions ( code 082101),  Le plus compliqué, c'est la mise en boite, car on trouve bien des boitiers, mais il faut ensuite faire tout les trous... et c'est celà qui prend beaucoup de temps. Reste les câbles, et j'utilise une des versions de GAC suivant les connections à faire.

 

Bon courage et bonne écoute.

PS: coté enceintes, c'est pour un autre billet...

09:02 Écrit par JKATH2 dans Loisirs, Musique | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.