21/10/2012

Les enceintes closes.

Dans les années 60, c'était une mode ( AR), mais il faut bien comprendre les plus et les moins: En principe, une enceinte close doit avoir un volume beacoup plus grans, au minimum 2 fois, pour avoir une réponse en fréquence plate.Facile à construire, et insensible à des petites erreurs de dimensions. Mais il faut que le HP soit prévu pour... Dans ce principe, c'est l'air qui sert de ressort pour ramener le HP à son point de repos. Les plus connues sont cellede Acoustic research américaines,  J'ai écouté ces enceintes de nomreuses fois, mais je n'ai jamais été satisfait du résultat. Propre , mais entaché maklgré tout sur certaines notes, surtout très brève, ou encore sur des morceaux rapides, l'air ne faisant pas assez son role de rappel de la menbrane. Ce principe à parfois utilisé en conjonction d'un pavillon replier et de grande dimensions pour les basses. Ici encore, outre leproblème de mettre en phase, la qualité sonore n'était pas toujours au rendez vous, suivant la musique jouée. Cette approche à disparu après une vintaine d'année. Si les bass-reflex ont toujours du succés, c'est normal, mais ce qui ne l'est pas, chez que des faricants ne prennent pas la peine de roder les HP, et ajuster les enceintes, car c'est du temps perdu. .....  Le résultat, il y à des basses, mais elles sont fausses.. Voir fête foraine et similaire. ( ou plutot écouter..). NB: J'ai malgré tout construit une paire d'enceintes sur ce principe, en utilisant un HP De JBL, le 2020H. mise au point un peu laborieuse, mais un bon résultat après pas mal d'essais. Linité à environ 45 Hz, c'est bien adapté pour un appartement, car il faut penser aux voisins...

 

Bonne écoute

10:01 Écrit par JKATH2 dans Musique | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.