25/10/2012

Enceintes à faire soi-même. III

Le comprtession 375 avait un petir creux en montant en fréquence, et j'ai acheté un comprssion  de JBL, le 2397, de 1 pouce avec son paillon à diffaction le JBL 2397. Mais en plus, je devais construire un pavillon IWATA, considér comme supérieur aupavillon de JBL pour cette application. Un travail qui m'a pris deux semaines à mi-temps... Et un autre problème accesoire, il fallait soit trouver un filtre adhoc ou, passer en multi-amplification... En clair, fabriquer le filtre 5 voies, et aussi quatre amplis de faible opuissance, dit Monster, les composants étant disponible chez lamaison de l ' audiophile à paris ( aujourdui disparue). Pour l'électronique, pas de soucis, mais comme je voulait avoir des appareils mono, c'est un artisan qui me les à réalisés.Il à juste resté en faire un autre emballagedans le même style, mais ouvert. pour garantir l'absence de bruit et vibrations, j' ai ajouté une découpe verticale et amortie par du tissu épais. plusieures heures après, finir le càblage, et puis faire une écoute... NB: entretemps, faire aussi deux lignes en mode symétrique pour minimiser les pertes des câbles de modulation, et ajouter des déymétriseur fait maison. L'enseble est lourd, mais déplacable. Le caisson de basse à lui seul, sans les HP ni le fond arrire dépasse les 130 Kg ( pas de poids exact, car la balance était limiée à 130 Kg...) La seule chose, après une mise ay point de tout les réglage, le son est parfait, et indifférent à toutes les musique. Une comparaison avec un casque electro)statique Stax est formelle: c'est à l'identique. Conclusion: si aujourdui, on peut réaliser des enceintes moins complexes, les précautions à prendre sont toujours les mêmes, quoique l'on en pense, car ce sont des principes physiques qui sont en jeu.....

 

Bon courage et bonne écoute

10:48 Écrit par JKATH2 dans Musique | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.