26/02/2013

Le filé des notes.

Une notion un peu particulière qui demande un peu de réflection.  Pour obtenir le maximum de son et un minimum de pertes, il faut bien sur une installation en pleine forme, mais comment le vérifier? Il faut d'abord trouver un média sans reproches, et qui contient un son continu qui s"estompe de fagon continu. Par exemple, sur un piano, on peut continuer,  à appuier sur la pédale, jusqu"a disparition de tout son, ce qui donne une bonne idée de la transmission de ce son. Sur un piano, c'est relativementsimple, et le son va s'éteindre en fonction de la sensibilité du mécchanisme du piano. Sur un lecteur de CD, ce l'ai beaucoup moins, et on note le plus souvent une diminution linéaire, qui , à un certain point, s'arrète.  La couse de cette diférence peut être multiple, mais le plus souvent, c'est dû aux enceintes qui; comme toute méccanique, on une certaine rigidité. Il faut se rappeler les courbes en S pour bien comprendre ce phénomène. Tout commence à la prise du son, car là aussi, suivant le micro utilisé, celà varie avec la sensibilité du micro. Ce n'est pas par hasard que les DPA electrostatiques font la différence, car la menbrane est très légère.  Une écoute avec un casque est souvent une surprise, suivant la construction de celui-ci, et il vaut mieux en tester plusieurs avant un achat , ce que j'ai fait à plusieures occasions. D'abord avec un B/0 qui sortait du lot, par rapport à  tout les autre écoutés, et surtout après un passage aux Stax beaucoup plus sensibles.

Une application connexe , c'est de vérifier la qualité des HP, et la encore c'est sensiblement meilleur avec des chambres à compressions qu'avec des des HP conventionnels. A bon entendeur, Salut et faites vos tests...

Bonne écoute

09:24 Écrit par JKATH2 dans Musique | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.