14/03/2013

Début des CD.

Peu de studio était équipé, et la discographie limitée. Un cd,  le miracle sonore; c'est le premier CD que j'ai acheté, et pour la lecture, un appareil le moins cher, car j'avais déjà investit dans d'autres formats qui ont vite disparu. J'ai attendu une année en monitorant les nouvelles productions, et c'était surtout des sources analogique que l'on convertissait en digital, mais au format final, et la qualité n'était pas toujours bonne.   Celà s'est amélirer, et une bonne partie des médias était des enregistrement anciens.  Parmis cette période, j'ai gardé le souvenir ( et les cd) de chose particulière mais dont la qualité était disons raisonnable. Parlmis  eux, , une production ( Américaine ) avec Renata Tebaldi et Franco Correlli , concert fait à Vienne en 1973. la firme, Myto records est disparue, mais , avec un bon lecteur, l'émotion est bien là. Deux cd et 26 plages en tout, et des morceaux classiques, Donizetti, Rossini Verdi, Massenet Puccini etc. Une autre firme dans un régistre totalement différent, c'estKLAVIER Digital, et c'est la musique de Limonaure captée sur  sur un Caroussel , et fait au US.  Beaucoup de titre, mais à la sauce américaine, car les titres reprennent bien des plage typiquement Européenne.   Cette firme à disparu aussi çà ma connaissance.

Aupourdui, si les média classiques sont toujours là, les baladeurs sont trop souvent en MP3, alors que des fichiers comprimé sans pertes existent, c'est que le MP3 n'est pas cher, mais la prochaine révolution est en route, plus de média, on passe par internet ....

Bonne écoute quand même...

08:51 Écrit par JKATH2 dans Musique | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.