30/04/2013

LEEDH E une enceinte bien particulière.

Au premier coup d'oieil, on peut penser à une scuture, ou encore à un chasse mouche un peu compliqué, mais c'est une enceinte bien spéciale. D'abord par son prix, 12.000 euros, pluis par ses quatre voies. 1 module d'extrême grave en push/pull, puis un module de grave en push/pull, un autre de grave -médium en opposition de phase, et pour finir, un tweeter dome carbone de 2,5 cmavec un circuit magnétique sans fer.   Coté bande passante; c'est surprnant, car c'est de 30 Kz à 25 KHz, ce à -3 dB. rendement coté bas, à 82 dB, c'est correct sans plus, et les 14 Kg supporte des dimensions de 103/40/40 cm. Si c'est surprenant au premier Abord, ce l'est encore plus a la première écoute. Pour intégrer cette sculture par rapport au mur du fond, il faut tenir compte que la distance va jouer sur le rendement, ce qui permet de bien ajuster la position. Par rapport à des enceintes traditionnelles, c'est aussi une ( bonne)surprise car des défauts, ils n'y en à pas. La courbe en tiers d'octave est quasi plate, mêmedans le bas du registre, et la directivité reste constante jusque l'approche des 20 KHz...  Bien installées, ces enceinte, si on peut parler d'enceinte, donne une impression que seulles des enceintes à compression rendent coté musical. Ne pas croire que c'est nouveau, car ca existe depuis pas mal de temps... Le secret?: d'abord les quatre voies, qui évite des changement de rendement et aussi premette d'avoir une une bandepassante dans cuaque régisrtre bien plane et en accord avec le reste.  Seule, la partie " mobilier d'un créateur qui à fumé un joint  pourra faire reculer un acheteur...

 

Bonne écoute

15:46 Écrit par JKATH2 dans Musique | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.