01/08/2013

Des firmes qui ont fait la différence. 6

WEISS n'est pa très connu, pourtant, cette firme Suisse mérite une une bonne place dans cette revue. C'est en 2010 que la dernière mouture de leur Dac est sortie, et c'est le DAC 22. Pas question d"appeler la police, car le prix est doux, et pourtant, c'est un bon choix pour les audiophiles.  Simple d'emploi, et très complet, il es limité au limité au 24 Bits/192 KHz, mais dans un boitier compact de 19X30X8 centimètre, on trouve beaucoup de chose.Pour les entrées numérique, AES/EBU, S/PDIF, TossLink, et Firewire. Ce dernier est bien plus performant que l'usb, et je l'utilise pour différentes applications dont le traitement des films maison en haute résolution. Coté sortie, c'est le même, sauf le Toslink qui manque, mais ce n'est pas un reproche. L(orloge utilise une entrée et une sortie, au format BNC, qu est dérivé des standardt pro. Pour les sorties analogique, simple et efficace, c'est RCA et XLR. Utile à bien des égards, Un jack 1/4 pour un casque, et quasi tout les casques sont acceptables.

Beaucoup plus rare, c'est le controle desentrée et sorties coté niveau, car c'est réalisé en Echelle, par exemple en XLR 8,15 V, puis 4,15, 2,12 et 1,6. idem en RCA mais avec la moitié du voltage. Pour le casque, c'esu 5,2 volt, suivi par 2,7, 0,9 et 0,2, ce qui est suffisnt pour quasi tout les casques.

Plus de 120 dB pour la séparation des canaux, c'est pas mal, et pour l'échantillonage, c'est à 44,1, 48, 88,2, 96, 176,4 et 102 KHz.

Une tele-commande, un grand ecran facile à lire, et surtout deux atouts, la stabilité et la tranparence.

NB: j'ai bien hésité avant de l'acheter, mais le DAD avait d'autre qualité en plus, dont les fréquences plus élevée et le format SACD...

 

Bonne écoute

12:52 Écrit par JKATH2 dans Musique | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.