12/08/2013

Un lecteur CD.

C'est Français, et la firme est ICOS ;et ce lecteur, le Fado Drive se vent pour4.400 euos. Certains penserons que c'est cher, mais il faut d'abord regarder pourquoi. Par défaut, pas deconvertisseurintégré, mais une sorite SPDIF,  suir chinc, et EAS en option.Le méccanisme de lecture utilise un des meilleurs système dePhilpis, le CD Pro LF, et c'est la bonne nouvelle, car peut d'autres lecteurs l'évite, question de prix. Ce se charge par le dessou, qui inclus aussi le palet présseur. Des pointes, un afficheur, et quelques boutons, et deux transfo d'alimentation,, pour bien séparer les fonctions. 10.000 uF , c'est un bon banc de condensateurs, et des coté de boitier en granit, sans doute pour controler les vibrations, faibles cerrtes, mais...

A ce prix, on peut trouver mieux, et je doit avouer que ce transport ne m'inspire pas...

Comme comparaison, toujours coté France, le lecteur de CD EERA DL1.5 à 3.500 euros. La platine est toujours de Philips, mais c'est un modèleCDM12.10 triée, une suspension à la hauteur, Convertion numérique/analogique symétrique, un sur-échantillonage à 384 fois, buffers de sorties en classe A, Cinch et XLRet une S/PRif, et coté son, c'est sans reproche.7 kilos, 43X9X30 centimètres, bande passante de 5 Hz à 24 KHz, certains trouveront que c'esd un peu juste, mais  l'écoute est bien là. 24 bits, c'est aussi une partie du secret... Sans compter les 122 dB de rapport signal/bruit.

 

Le choix est simple....

Bonne écoute

10:06 Écrit par JKATH2 dans Musique | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.