23/10/2013

Un peu de tout.

Si Conrad Johnson est bien connu, la marque Sonographe est bien moins connue. et pourtant, c'est une branche de Conrad qui à essayé de mettre sur le marché une platine  pour LP et dérivés , la SG -3.  Entrée de gamme pas trop chère en principe, mais limitée, et donc non utilisée par des audiophiles  qui ont de belle collection de disque noir, et qui utilise plutôt des platine de haut de gamme.

Le pourquoi est simple: extraire le maximum de musique tout en conservant le maximum de qualité, pas facile, car il faut des diamants a pointe étroite, et un profil qui leur permets de suivre le fond , ou presque du sillon.

C'est alors que l'on se tourne vers d'autres firmes, le plus souvent Japonaises, et dont j'ai déjà parlé, comme Micro-Seiki...Un peu cher, mais une des meilleures.

Une enceinte pas trop chère? Aller voir chez Davis Acoustics la Maya.  A 600 euros, on à bien sur une réponse limitée de la bas, de 45 Hz à 21 KHz, , mais un rendement de 91 dB, et on peut en tirer 120 Watts sans soucis.

La musique obtenu, sans être la meilleure, est très agréable, et jamais agressive, ce qui est un bon point. Sa taille de 19X90X27 centimètre permet un positionnement facile, et son poids de 15 Kg est suffisant.

Reste a ajouter de bon câbles et un ampli pas trop anémique....

Bonne écoute

10:54 Écrit par JKATH2 dans Musique | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.